J’apprends à être maman

Image

J’étais une petite fille sage et calme. Je crois pouvoir dire que je n’ai pas vraiment posé de problème à mes parents. J’ai rarement défié leur autorité, je ne me souviens pas d’avoir jamais été punie. Je craignais un tout petit peu mon père mais ça n’était sans doute pas justifié, je suis quelqu’un d’hypersensible et je pense surtout que cela venait de là. Je ne saurais pas réellement qualifier l’éducation qu’on m’a donnée. Aujourd’hui j’ai la chance d’avoir une fille sage également (pourvu que cela dure) et je reproduirai certainement certains schémas qui ont été bénéfiques pour moi. Mais cela ne doit pas m’empêcher d’aller plus loin.

Je m’intéresse aux méthodes d’éducation alternatives. Je n’ai pas envie d’élever ma fille sans y réfléchir, juste en reproduisant ce que j’ai pu observer. Je veux penser son éducation, je veux l’aider à grandir et essayer de la comprendre. Je ne dis pas que je trouverai la bonne méthode, je ne dis pas que les méthodes classiques sont mauvaises, je ne jugerai pas ce que peuvent faire les autres. Je ne dis pas non plus que je saurai vraiment faire ce qu’il faut et éviter ce qu’il ne faut pas faire. Mais je veux essayer parce que ça m’intéresse.

Alors oui, je me renseigne sur cette mouvance qui propose d’éduquer son enfant autrement, en usant de bienveillance, et j’aspire à une parentalité positive. Je n’ai pas pour autant l’intention d’être permissive. Je dis cela car bien souvent on a tendance à associer ces idées à la permissivité. Enfin moi c’est ce que je faisais avant d’être maman et de m’être un peu documentée sur le sujet.

Pourtant parfois je fais les gros yeux, j’élève la voix alors que je ne devrais sans doute pas car je saurai très bien manifester mon mécontentement autrement. J’isole un peu Bigornette car elle a fait une grosse bêtise. Parfois je me sens perdue et je ne sais pas ce qu’il faut faire. J’essaye, je me trompe parfois, je me laisse influencer par l’entourage alors que je voudrais peut-être faire autrement. Je suis en apprentissage…

Laisser un commentaire