Un blog perso mais public…

Blog

Hier je réfléchissais à une nouvelle problématique… J’adore ce blog, j’adore y réfléchir, me dire que je peux tout y consigner, me dire que c’est mon p’tit jardin à moi. Ah oui mais non ! Je pense finalement que je ne peux pas tout y dire justement. Zut et re-zut ! Et bien oui, c’est sûr j’y parle de mes lectures, de mes trouvailles sur internet, de mes loisirs, de ma Bigornette et de mon Bigornhomme. Mais je veux aussi parler de mes états d’âme, de mes coups de cœur, de mes coups de gueule. Seulement voilà mon blog est public, tout le monde peut le lire, je ne peux pas faire de tri, je ne sais pas non plus exactement QUI vient me lire. Alors il y a ceux et celles qui se déclarent, ceux que je connais dans la vraie vie et qui me parlent de mon blog « en face ». Il y a ceux je ne connais pas du tout et qui ne se « signalent » pas. Il y a encore ceux que je commence à connaitre virtuellement. Et puis il y a ceux qui font leurs fouines, ceux que je connais pour du vrai et qui viennent en « loose-dé » pour lire ce que je raconte de beau. Je ne leur jette pas la pierre, ils ont parfaitement le droit de le faire, même si parmi ces personnes il y a probablement des gens que je préférerais exclure, mais voilà, je ne peux pas.

Bref, beaucoup de monde est susceptible de lire mes élucubrations, je ne peux donc pas non plus tout dire sans quoi où serait la limite ? Garderais-je une vie privée ? Et puis, imaginons que j’ai un grief contre quelqu’un (famille, amis, connaissances), que je l’expose ici et que la personne concernée se reconnaisse. Cela envenimerait certainement les choses. Ça me semble assez compliqué à gérer. Comment faire alors ? Car les conflits sont parfois justement source d’inspiration… Par conséquent je trouve quand même cela assez frustrant car je me sens un peu bridée. Pourtant pour le moment je n’ai pas d’idée précise d’article incriminant quelqu’un en particulier mais je me dis que si cela arrive un jour je m’en trouverais fâchée. Une fois encore je me fais du soucis avant que le problème n’arrive mais j’aime anticiper. Et je pense que c’est tout de même le genre de questions qu’il est important de se poser lorsqu’on décide d’alimenter un blog personnel.

Si une copine de la blogosphère passe par là je veux bien qu’elle me donne son avis sur la question… 😉 Euh… j’accepte aussi les avis des non-blogueurs…

2 thoughts on “Un blog perso mais public…

  1. J’ai jamais eu vraiment ce problème avant parce que tout simplement je bloguais en anglais, méthode quasiment infaillible quand notre entourage n’est composé que de Français pur souche pour qui l’anglais est une langue vraiment étrangère.
    Par contre c’est vrai que maintenant je me pose la question, je fais toujours attention de jamais dire où j’habite, je me suis créé un compte facebook alternatif rien que pour mon blog. On ne sait jamais, il y a des trucs que j’ai pas envie de dire à tout le monde mais qu’en même temps j’ai besoin de sortir quelque part.
    C’est comme ça que je vois mon blog, des trucs dont je peux pas vraiment parler avec autant de liberté ailleurs, pour des tas de raisons, parce que c’est privé, parce que tout mon entourage s’en fout, parce que je suis incapable de tenir un long discours toute seule sur un sujet et que finalement écrire ce que je pense de quelque chose m’aide à remettre de l’ordre dans ma tête.

    Dans le même temps, à l’époque de mon blog en anglais, j’y racontais des trucs VRAIMENT intimes, j’allais pas toujours très bien à l’époque, j’ai rencontré une fille française. Elle habitait par hasard près de chez moi. Et, via nos blogs respectifs, on a appris des choses sur l’autre qu’on aurait pas vraiment appris en vrai. Résultat des courses, on s’est rencontrées et maintenant c’est ma meilleure amie.

    • Bigornig

      Merci pour ton témoignage Kuuki. C’est sûr que si je bloguais dans une autre langue ça changerait la donne, mais je ne pourrais pas exprimer autant de choses dans une autre langue que ma langue maternelle !

Laisser un commentaire